Gozzer

Nouveau poste : pourquoi se faire accompagner ?

Nouveau poste : pourquoi se faire accompagner ?

En période de confinement et de télétravail il peut être difficile de se faire remarquer lors des réunions en zoom ou des apéros en visio organisés par son entreprise. L’absence de contact physique peut perturber et certains d’entre nous perdent leurs repères et développent le sentiment de ne pas exister.

Se faire accompagner lors d’une prise de poste permet de :

  • renforcer sa confiance en soi ;
  • prendre rapidement ses marques dans l’entreprise ;
  • s’imposer et se faire apprécier pour ses compétences et ses qualités humaines. 

Lorsque j’avais 22 ans, j’ai été affectée dans un Ministère. C’était ma première expérience professionnelle. Je n’ai bénéficié d’aucun accompagnement et ai été jetée dans le grand bain, dans le monde des adultes, des rivalités et des petites mesquineries. 

Sans personne pour me dire ce qu’il fallait dire et ne pas dire, écrire et ne pas écrire j’ai dû apprendre, à la dure, les rouages de l’administration centrale, le sens de la hiérarchie, à trouver ma place et à me faire respecter.

Le premier service auquel j’ai été affectée était un service de formation continue. Le Chef de bureau se gargarisait de mots tels que la bienveillance, le non-jugement, la non-discrimination, notamment liée au diplôme mais il m’a tout de suite rejetée et cataloguée comme sur diplômée  et inadaptée. 

J’ai naturellement beaucoup souffert de cette première expérience professionnelle ; je ne savais absolument pas quoi dire pour me défendre et tout ce que je disais se retournait systématiquement contre moi, tant la croyance en mon imposture était ancrée en lui (et en moi ?).

Heureusement, j’ai réussi à changer de service rapidement et j’ai rencontré par la suite beaucoup de personnes bienveillantes qui m’ont très bien intégrée.

A l’époque on ne parlait pas de coaching et j’ai perdu beaucoup de temps à me chercher un guide, un mentor au sein de ma structure d’accueil, faute d’appui extérieur.

Par la suite, j’ai animé des réunions sans aucune formation pour le faire et je me rends compte aujourd’hui que j’étais très focalisée sur le contenu de ce que je disais et non sur la forme de mon discours. Or, la façon dont on s’adresse à son auditoire, comment on retient son attention pour le captiver et le convaincre est capital pour faire passer un message, quel que soit son contenu.  

Aujourd’hui, sous le regard extérieur et bienveillant d’un coach professionnel, vous pouvez :

  • gagner du temps ;
  • prendre un bon départ ;
  • adopter la bonne posture ;
  • assurer votre place dans l’entreprise en évitant les écueils, en pilotant vos relations professionnelles intelligemment.

C’est ce que je propose et je suis très heureuse de voir mes clients s’épanouir dans leur nouveau poste, avancer avec assurance et sérénité.

En quelques séances ensemble, vous savez :

  • ce que vous voulez ;
  • où vous voulez arriver ;
  • et comment y arriver.

Valérie, coach en développement professionnel, certifiée et membre de l’EMCC France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *